Mardi 23 septembre 2014 2 23 /09 /Sep /2014 00:05

Cher Monsieur,

Dans le cadre d’une étude que je consacre à la maison individuelle, je sollicite votre participation à un grand projet qui, j’en suis sûr, ne manquera pas d’exciter votre ardeur et votre inventivité. Que vous soyez maçon, plâtrier, charpentier, couvreur, électricien, plombier, vitrier, carreleur, je vous invite à venir bâtir sur mon terrain la maison de mes rêves.

 


Vous comprendrez qu’il nous faut tenir compte de la nature collective de l’ouvrage qui réunira un grand nombre de contributeurs et qu’il est par conséquent inimaginable de songer à une rémunération autre que le plaisir et la fierté de collaborer ensemble à cette œuvre que je veux somptueuse. Les travaux commenceront dès demain. Je vous attends !

 (PS – outils et matériaux ne sont pas fournis)

 


 

(lettre circulaire adressée à tous les corps de métiers du bâtiment, à la manière de celles que reçoivent couramment les écrivains)

Par Éric Chevillard
Voir les 0 commentaires
Lundi 22 septembre 2014 1 22 /09 /Sep /2014 00:02

Le Recruteur n’avait pas été très loquace. – Je forme une équipe, me dit-il simplement. Et il me pria de le suivre.

 


Dans l’avion, je reconnus Pierre Soulages, Cecilia Bartoli, Roger Federer, Jean-Pierre Léaud et Leonard Cohen. Nous nous saluâmes d’un check. Le vol dura quelques heures.

 


 

Puis nous fûmes largués sur la zone de guerre.

Par Éric Chevillard
Voir les 0 commentaires
Dimanche 21 septembre 2014 7 21 /09 /Sep /2014 01:05

Le garde-forestier déballa le nouvel uniforme que lui envoyait l’administration : un short, un maillot, des crampons. Il fut autorisé à conserver son sifflet.

 


L’homme se rase afin de ressembler vraiment à son reflet lisse dans le miroir.

 


 

Ce vieillard a atteint un âge si avancé que les paléontologues le menacent de leur pioche.

Par Éric Chevillard
Voir les 0 commentaires
Samedi 20 septembre 2014 6 20 /09 /Sep /2014 00:14

C’est mon sacerdoce, dit-il, et malgré cette douleur toujours plus vive aux articulations de l’épaule et du coude, il continue à bénir l’eau qui sort à jet continu du robinet de la fontaine publique.

 


Les enfants malencontreusement conçus pendant le tournage d’un film pornographique naissent avec des courbatures.

 


Je jure que je ne voulais pas le tuer. Juste lui donner un avertissement, lui administrer une bonne correction. Mais un moustique…

 

 

Par Éric Chevillard
Voir les 0 commentaires
Vendredi 19 septembre 2014 5 19 /09 /Sep /2014 00:08

En septembre 1987, ton grand-père fêta ses 50 ans et je publiai mon premier livre. À mon tour cette année déjà d’atteindre cet âge. Et toi, Agathe, tu apprends seulement à lire… ! Il va falloir se remuer un peu, ma belle !

 


Même quand je me résous à leur apparaître, ils refusent de croire en moi, maugréa Dieu le Père, puis il replongea dans le Loch Ness.

 


MOI – Attention à ne pas te cogner à cette barre.

AGATHE – Je passe dessous. L’année prochaine, j’aurai la bonne taille pour me cogner.

Par Éric Chevillard
Voir les 0 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés