Lundi 1 septembre 2014 1 01 /09 /Sep /2014 00:09

Il avait traversé des forêts, des déserts, franchi des montagnes et, dans sa thébaïde, au lieu le plus reculé du monde, il avait enfin trouvé la sagesse et la sérénité. Jusqu’au jour où, s’étant juché sur son toit pour y méditer plus à son aise, il aperçut un autre ermite, retiré dans une thébaïde plus éloignée encore que la sienne du trafic vulgaire de ce monde et de ses médiocres passions – et entra alors dans une rage folle.

 


La fameuse ingéniosité de l’homme restera pour moi douteuse tant qu’il ne pondra pas l’œuf de son petit-déjeuner.

 


 

– Je vais te nourrir au sein, mon enfant, dit l’ogresse à son nouveau-né. Une inquiétude passa sur le visage du bébé : ça ne ferait jamais que deux repas.

Par Éric Chevillard
Voir les 0 commentaires
Dimanche 31 août 2014 7 31 /08 /Août /2014 00:03

en me rapprochant je m’éloigne

comment pourrais-je me réjouir

 


les pieux dans le cœur des vampires

à leurs barbelés je saigne

 


ma fille pour ma mère témoigne

je suis né c’était mourir

Par Éric Chevillard
Voir les 0 commentaires
Samedi 30 août 2014 6 30 /08 /Août /2014 00:03

C’est une femme légèrement prognathe, à la mâchoire forte, aux dents larges, au front étroit, aux yeux très écartés et plutôt globuleux, si bien que lorsqu’on me la présenta, je crus d’abord avoir affaire à une cavalière que me dissimulait la tête de sa monture.

 


Et je crains donc d’avoir été un peu maladroit en la contournant dans le dessein de la saluer.

 


 

Si vous me lisez, mademoiselle, je vous prie d’accepter mes excuses.

Par Éric Chevillard
Voir les 0 commentaires
Vendredi 29 août 2014 5 29 /08 /Août /2014 00:02

« Monsieur Eric Chevillard, de quand date votre dernier examen du cœur, votre dernière visite chez le dentiste, votre dernier contrôle de l’ouïe, de la vue, vos dernières analyses de sang et d’urine ? Un rendez-vous au Centre d’Examens de santé sera l’occasion de faire le point. À cinquante ans, c’est le bon moment ! »

Pour mon anniversaire, l’Assurance maladie m’offre de diagnostiquer sans frais le mal qui m’emportera. C’est généreux. Mais moi, j’avais demandé des billes.

 


– Je suis incapable de faire l’amour sans sentiment, proclame-t-il avec force. Plus tard, il nous dira qu’il tient l’indifférence pour un sentiment comme un autre.

 


 

Le malade incurable a encore un espoir : il peut rater son suicide.

Par Éric Chevillard
Voir les 0 commentaires
Jeudi 28 août 2014 4 28 /08 /Août /2014 00:35

Lorsque l’on m’a appris que mon corps était constitué d’eau à 65%, j’ai vu défiler toute ma vie en une fraction de seconde.

 


MOI (à Suzie couchée sur son lit) – Que fais-tu là ?

SUZIE – Je prends des forces pour dormir.

 


 

Elle voulait un fils et, un brin niaise, pensait que les garçons étaient conçus par sodomie. Soucieux de ne pas la vexer en la renvoyant à son ignorance, jamais son époux ne la détrompa. Le brave homme !

Par Éric Chevillard
Voir les 0 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés