1

Published on by Eric Chevillard

J’ai compté 807 brins d’herbe, puis je me suis arrêté. La pelouse était vaste encore.


Et la journée bien avancée. Je me suis assis pour penser. Il se publie trop de livres, c’est certain. Mais les miens, imprimés en petit nombre, peu vendus, encombrent moins que d’autres. Je me plais à le faire remarquer. J’écris pour occuper moins de place.


Plus tard encore, j’ai songé à acheter une vache. Sans mentir, j’avais sorti l’argent. Elle était blanche et rousse. Et puis je ne sais quelle hésitation au dernier moment.